Le temps de sa toute première descente sous la terre est maintenant venu. C'est le moment pour lui de découvrir en ma compagnie ces étranges sanctuaires où le temps s'est arrêté. Quelques coups de pagaies nous éloignent de la berge et nous glissons lentement sur une eau limpide qui répercute ses reflets sur les mille nuances de la pierre.
Nous évitons des galeries qui abritent des colonies de chauve-souris en hibernation à quelques centimètres de la surface. Sans les déranger, nous nous enfonçons plus avant et l'embarcation nous mène de galeries en galeries à la découverte de dessins, inconnus de tous, qui parsèment les parois.


Cette carrière est une merveille qui abrite des trésors dont cette magnifique représentation d'un tricycle, probablement tracée à la fin du XIXème siècle. Un autre dessin daté de 1885 mentionne le départ à la guerre : "Rouffignac Abel a tiré au sort à Fronsac en 1885 le numéro 84 sur 86. CONSCRITS". Quelques voiliers sont représentés ainsi qu'un rare bateau à vapeur "La vérité".
Il nous reste encore des parties souterraines que nous n'avons pas explorées et qui attendront notre prochaine visite: "Papa, c'était super. On y retourne quand ?".

Ajouter un commentaire

Code de sécurité
Code de sécurité Rafraîchir
Copier le code de sécurité