Il est fréquent que nous soyons étonnés par les dimensions des carrières que nous explorons mais celle d'aujourd'hui bat nos précédents records. Nous sommes en effet revenus à la carrière des grands voiliers, la dernière visite ne nous ayant pas permis de tout explorer. Non seulement nous avons visité les anciennes champignonnières, découvert un niveau supplémentaire mais surtout, nous avons débouché dans une autre carrière explorée il y a un an et demi (la carrière des renards). Cette carrière avait elle aussi nécessité deux visites et nous pensions, à tort donc, avoir tout inspecté!


Ces deux carrières qui n’ont font qu’une constituent un des plus grands réseaux de Gironde.


Une carrière qui a encore révélé de superbes dessins du XIXème siècle et des installations champignonnières imposantes dans lesquelles une moisissure s’est développée, rongeant le métal et dessinant sur les murs de superbes estampes souterraines.


Commentaires  

4 Valentin 16 Fév 2012
Encore une fois magnifiques photos!
Continuez, vous me faites réver un peu plus à chaques series de photos
Citer
3 LAETITIA 6 Fév 2012
Non, non, non, aucune pression. Je comprends tout à fait. De plus pour trouver des lieux ce n'est pas toujours simple et j'imagine que quand on a une famille c'est difficile de se dégager du temps. ;-D. De rien et merci à vous pour ces lieux ou je n'ose aller par peur de "je ne sais quoi d'ailleurs".Tou jours fidèle.
Citer
2 Philippe (auteur) 6 Fév 2012
Il ne faut pas trop me mettre la pression concernant la fréquente de publication : J'ai parfois du mal à trouver le temps nécessaire pour mes sorties photos ;-)
Merci de votre fidélité
Citer
1 LAETITIA 5 Fév 2012
Cooool enfin un poste, toujours très chouette.
Citer

Ajouter un commentaire

Code de sécurité
Code de sécurité Rafraîchir
Copier le code de sécurité