Je vous parle d'un endroit qui altère la frontière entre rêve et réalité et entraîne la conscience sur des terrains inconnus. Ce royaume d'un vert chlorophyllien, humide et éclatant, est celui des végétaux dans lequel je m'enfonce avec délice. Au sein de cet Eden ignoré, la nature et l'humain se réconcilient et s'unissent dans une étreinte harmonieuse et sensuelle que j'observe avec une fascination teintée d'envie.


Des créatures qui appartenaient jadis au monde industriel ont trouvé refuge dans un havre de quiétude et fusionnent maintenant avec leur nouveau biotope. Ces êtres oubliés se mélangent lentement aux plantes qui les métamorphosent en sculptures uniques, complexes mais d'une admirable élégance.
Ces splendeurs ensorcelantes me plongent dans une indolente rêverie qui m'illumine. Les certitudes sur ma propre existence, le lieu, le temps sont perturbées et la volonté chancelle à me ramener à la vacuité du quotidien.
Ce monde est un mirage mais j'y ai vécu quelques instants et ce souvenir suffit, à lui seul, à me transporter en des territoires spirituels qui resteront pour vous d'impénétrables arcanes.

Commentaires  

2 D.A.M. 20 Oct 2013
Encore un cimetière de véhicules militaires manifestement. Décidément c'est bien les véhicules qui me plaisent le plus. Ça et les châteaux.
Citer
1 LEONARD 13 Oct 2013
absolument envoûtant ! sic transit... merci
Citer

Ajouter un commentaire

Code de sécurité
Code de sécurité Rafraîchir
Copier le code de sécurité