Dominant la rivière, le château émerge des frondaisons tel un vaisseau surgissant du brouillard. Le navire semble toujours vaillant mais quelques fenêtres cassées, comme autant de hublots brisés, rappellent les tempêtes et coups de vent qu'il a affronté.


L'imposante structure extérieure présageait de quelque belle découverte mais sitôt monté à bord, c'est un vaisseau fantôme qui se dévoile. De salle vide en salle vide, l'écho de mes pas se perd au travers des chambres désertes et froides. La grande Histoire a définitivement disparu de cet endroit maintenant sans âme.
Le navire fut resplendissant, son avenir ne l'est pas. Il ne reste qu'une carcasse désemparée dérivant dans le sillage du temps.

Ajouter un commentaire

Code de sécurité
Code de sécurité Rafraîchir
Copier le code de sécurité